En direct

Affaire Skripal: L’Algérie prend position en faveur de la Russie

Algérie -L’Algérie a apporté son soutien à la demande de la Russie auprès de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques afin qu’elle intègre l’enquête autour de l’empoisonnement de l’ex-agent double russe Sergei Skripal et sa fille au Royaume-Uni, rapporte l’agence Reuters mercredi.

La Russie a convoqué une réunion d’urgence au sein de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) afin de contrer les accusations britanniques affirmant que la Russie était derrière l’empoisonnement le 4 mars dernier de l’ex-espion à Salsbury, en Angleterre.

Au cours de cette réunion, la Russie, qui cherche à convaincre qu’elle n’a rien à voir avec l’empoisonnement à l’aide d’un agent innervant de M. Skripal et de sa fille en Angleterre, avait proposé de mener une enquête conjointe avec la Grande-Bretagne, sous la médiation de l’OIAC, pour faire la lumière sur cette attaque.

Les résultats de l’enquête étant attendus la semaine prochaine, précise la même source.

La proposition russe, d’emblée qualifiée de «perverse» et de «tentative de diversion» par la délégation britannique, a été rejetée par l’OIAC.

Des sources diplomatiques ont indiqué à l’AFP que six pays avaient voté en faveur de la proposition russe, 15 contre et 17 s’étaient abstenus.

la proposition de la Russie a récolté seulement le soutien de l’Algérie, la Chine, l’Iran, l’Azerbaijan et le Soudan. Quinze pays, dont le Royaume-Uni, États-Unis et les pays européens ont voté contre, et 17 se sont abstenus, menant au rejet de la proposition russe.

Le président russe Vladimir Poutine a nié l’implication de son pays dans l’attaque contre Skripal et sa fille. Il a affirmé que l’agent neurotoxique aurait pu être produit par une vingtaine de pays avec des matériaux disponibles sur le marché.

L’affaire n’en restera pas là, alors que Moscou a demandé une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU jeudi à 19H00 GMT sur l’affaire Skripal, selon l’ambassadeur russe auprès des Nations unies, Vassili Nebenzia.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close