PolitiqueAlgérie

Affaire Sonatrach-Saipem : Farid Bedjaoui condamné à cinq ans de prison

Algérie_ Accusé d’avoir reçu des pots-de-vin par la société italienne Saipem pour obtenir des marchés en Algérie, Farid Bedjaoui, le neveux de l’ancien ministre des affaires étrangères Mohamed Bedjaoui, a été condamné par contumace , mercredi 19 septembre, à cinq ans et cinq mois de prison par le tribunal de milan, en Italie, selon le quotidien italien Corriere.

Ainsi que Farid Bedjaoui, le parquet de Milan a condamné Omar Habour et Samir Ouraied , deux autres algériens accusé d’être impliqué dans l’affaire, à 4 ans et un mois de prison.

Des mandats d’arrêt internationaux ont été émis,également, par le juge milanais, à l’encontre des trois accusés qui ne sont pas présentés lors de l’audience,qui s’est déroulé en Italie .

Côté Italien, hormis l’ancien P-DG d’ENI Paolo Scaroni qui a été acquitté, l’ex-directeur de Saipem en Algérie, Pietro Varone a écopé de 4 ans et 9 mois d’emprisonnement et l’ex-directeur financier de Saipem puis d’ENI, Alessandro Bernini, 4 ans et 1 mois de prison.

Le procès portait sur le versement présumé par  Saipem de 197 millions d’euros de pots-de-vin à des responsables publics algériens, entre 2007 et 2010, pour avoir des facilités dans l’obtention des marchés en Algérie.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close