En directAlgérie

Les affaires juteuses des fils du Général Hamel

Algérie – Alors que leur père pourrait être inquiété par la justice, les affaires de Mourad et Larbi Hamel, fils de Abdalghani Hamel, ex directeur général de la Sureté nationale (DGSN), tournent à plein régime.

Selon Maghreb Confidentiel, les deux frères ont obtenu récemment « un contrat d’équipement de l’hôpital de Médéa en mobilier médical » via leur société Hamel mobilier professionnel Algérie (Hamel mobilier PA). Le marché en question est estimé à 4 millions de dinars.

Créée en 2017, l’entreprise familiale avait déjà gagné un marché semblable fin 2018 auprès du centre hospitalier universitaire (CHU) de Blida. Le montant de ce dernier s’élevait à 9 millions de dinars.

En décembre de la même année, les fils de l’ex DGSN avait raflé un contrat auprès du CHU de Bab El Oued pour 1,5 million de dinars.

Il existe une deuxième société appartenant à Mourad et Chafik Hamel également positionnée dans le même secteur, en l’occurrence Hamel medical.

D’après la même source, cette société fournit à la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) aiguilles hypodermiques, gants latex et pansements.

Début mai, le général Hamel a été entendu par le par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger au sujet de l’affaire dite « El Bouchi ». Quelques jours auparavant, il avait été auditionné par le juge d’instruction près le tribunal de Tipasa dans le cadre des enquêtes ouvertes sur des affaires relatives à « des activités illégales » et « trafic d’influence ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close