Sports

Afghanistan: 13 civils tués dans une opération américaine début janvier

  •    L’opération, qui a eu lieu le 6 janvier dans la province du Laghman, au nord-est de Kaboul, visait selon les Américains "un réseau taliban" responsable de nombreuses attaques à la bombe dans la région.
  •  
  •    "Notre équipe qui est allée enquêter sur l’incident a conclu que 13 civils, dont une femme et un enfant, et six rebelles ont été tués", a déclaré à l’AFP le porte-parole du gouverneur du Laghman, Sayed Ahmad Safi.
  •  
  •    Le conseil provincial a fermé ses portes pendant une semaine pour protester contre cette opération, a déclaré à l’AFP un des responsables du conseil, Amadudin Abdul Rahimzai. "Si de tels incidents se répètent, nous démissionnerons tous", a-t-il prévenu.
  •  
  •    A la suite de cette opération, les services du président Hamid Karzai avaient dénoncé dans un communiqué le meurtre de 17 civils, dont des femmes et des enfants, par la coalition sous commandement américain.
  •  
  •    Près de 70.000 soldats étrangers de la coalition et de la force de l’Otan (Isaf) sont déployés en Afghanistan pour soutenir le gouvernement de M. Karzai face à l’insurrection des talibans, qui a gagné du terrain ces deux dernières années. La mort de civils dans des opérations internationales provoque régulièrement les protestations du gouvernement afghan.
  •  
  •    Interrogée par l’AFP, l’armée américaine a de son côté confirmé le bilan donné dès le lendemain de l’opération, de "32 rebelles armés" tués.
  •  
  •    "Nous n’avons pas participé à cette enquête… Je voudrais conduire une enquête conjointe pour confirmer ce dont ils parlent", a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’armée américaine, le colonel Greg Julian.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!