Monde

Afghanistan: dix soldats de l'Otan tués lundi, selon un nouveau bilan

  •    Au cours de l’incident le plus meurtrier, trois commandos australiens et un soldat américain ont péri quand leur hélicoptère s’est écrasé dans la province méridionale de Kandahar, ce qui représente les pires pertes enregistrées en une seule fois par l’armée australienne en neuf années de guerre en Afghanistan, a précisé dans un communiqué l’Isaf, la force de l’Otan déployée dans ce pays.
  •    Par ailleurs, deux militaires de l’Otan, dont un Américain, ont trouvé la mort dans des explosions de bombes ailleurs dans le sud, où se trouve le siège spirituel des insurgés talibans.
  •    Un sergent canadien a été mortellement blessé par une bombe artisanale dans un village au sud-ouest de Kandahar, a annoncé le commandant du contingent canadien, le général Jon Vance. Ce décès porte à 148 le nombre de militaires canadiens morts en Afghanistan depuis le déploiement en 2002 du contingent.
  •    Un autre soldat de l’Otan a été tué dans une attaque à l’arme légère déclenchée par des rebelles dans le sud et deux ont péri dans le déclenchement de l’explosion d’une bombe le long d’une route dans l’est, a ajouté l’Isaf.
  •    Un porte-parole de l’Isaf a déclaré à l’AFP que ces trois derniers étaient tous américains.
  •    Mardi, l’Isaf a également annoncé la mort d’un autre de ses soldats dans le sud du pays, portant à 10 le bilan de la journée de lundi, sans donner de détails supplémentaires.
  •    Depuis 2005, l’insurrection des talibans s’intensifie nettement et chaque année s’achève sur un nouveau record de pertes pour les civils et les troupes étrangères.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!