Monde

Afghanistan: L'armée française quitte définitivement le district de Surobi

L’armée française a officiellement quitté ce mardi le district de Surobi, près de Kaboul, une étape importante du retrait de ses troupes d’Afghanistan qui doit s’achever à la fin 2013, a constaté un journaliste de l’AFP. Surobi, dont le contrôle avait officiellement été transféré aux forces afghanes le 12 avril dernier, était l’un des trois points de déploiement principaux des quelque 3.000 soldats Français encore présents dans le pays avec la province voisine de Kapisa et Kaboul.

Quelque 650 soldats français, pour la plupart issus du 92e régiment d’infanterie de Clermont-Ferrand, étaient déployés dernièrement en Surobi. Seule une centaine d’entre eux rentrera en France. Le reste restera stationné à Kaboul dans le cadre d’une force d’intervention rapide. Leur départ a été marqué par une brève cérémonie entamée vers 8h30 (6h à Paris) de baisser du drapeau français et de montée du drapeau afghan sur la base de Surobi en présence d’une trentaine de soldats français et autant de soldats afghans.

1.400 soldats fin décembre 2012

Sur les 4.000 soldats français présents en Afghanistan mi-2011, environ 2.950 seront encore déployés fin août, pour atteindre le seuil fixé de 1.400 fin décembre 2012, avait indiqué le 12 juillet l’état-major des armées. Le calendrier arrêté par le président François Hollande prévoit le retrait d’environ 2.000 hommes des «forces combattantes» d’ici à fin 2012, soit deux ans avant le départ prévu du reste de la force internationale de l’Otan (Isaf), sous la bannière de laquelle sont déployés les Français.

 

 

Algerie – ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!