Economie

Afrique du Sud: 350 arrestations après les échauffourées à la mine d'Impala Platinum

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

  Au moins 350 personnes ont été  arrêtées après les échauffourées qui ont fait un mort cette semaine dans une  mine du groupe sud-africain Impala Platinum, numéro deux mondial du platine,  paralysée par une grève illégale, a annoncé la police dimanche.  Des échauffourées entre groupes de mineurs rivaux avaient fait un mort  mercredi, tandis que jeudi et vendredi, des routes ont été bloquées, des  véhicules caillassés, des magasins pillés et un poste de police incendié près  de Rustenburg (nord-ouest).  Au moins 350 personnes ont été arrêtées et seront poursuivies pour des  chefs d’inculpation allant de violences publiques à vol, a indiqué le brigadier  Thulani Ngubane à l’agence de presse sud-africaine Sapa.  De nombreux mineurs sont rentrés chez eux pour le week-end. Mais les  échauffourées pourraient reprendre lundi, a estimé M. Ngubane.  "Les personnes responsables doivent mettre un terme à cela. C’est tout ce  que nous demandons", a-t-il dit.  Le policier a précisé que de nombreux magasins pillés appartenaient à des  immigrés somaliens et éthiopiens, dont une centaine ont dû abandonner leurs  commerces pour chercher refuge dans les environs.    Impala Platinum avait accepté le 12 février de réembaucher ses 17.200  salariés qui avaient été licenciés pour avoir fait grève alors que le  mouvement, lancé le 20 janvier, avait été déclaré illégal par la justice.  Quelque 5.000 mineurs protestent contre l’accord passé entre la direction  et le syndicat national des mineurs (NUM), qui n’a pas réglé le différend pour  lequel ils s’étaient mis en grève: certaines catégories avaient reçu une forte  augmentation tandis que d’autres étaient exclues de cette mesure.  Le NUM a appelé les mineurs à reprendre le travail.    Selon Impala Platinum, la mine de Rustenburg a perdu 3.000 onces de platine  par jour en raison de la grève, soit 60.000 onces (1.700 kg) depuis le début du  conflit, ce qui se traduit par un manque à gagner de 1,2 milliard de rands (120  millions d’euros).    Le chiffre d’affaires du second semestre 2011 avait atteint 15,4 milliards  de rands (1,5 milliard d’euros). 

 

 Algérie- ennaharonline

 

 

  

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

bilel messoudi

Journaliste-Rédacteur du site web ALG24 depuis décembre 2014
Dans la presse électronique depuis avril 2009. Spécialisé dans l’information de sports .
adresse: cité 722 logement sidi yaya – hidra alger
bilel-messoudi@ennaharonline.com

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *