Monde

Afrique: Lancement de l'initiative pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle

 

 Une initiative pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique a été lancée au Kenya, avec l’objectif d’accélérer les efforts internationaux en faveur de la réduction de la faim et de la malnutrition sur le continent africain.

 Le lancement de cette initiative qui sera élaborée par l’Agence de coopération internationale japonaise, s’est déroulé lors la 6ème conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), qui prend fin dimanche à Nairobi.

 Elle mettra en œuvre des projets inclusifs sur l’autonomisation des femmes et sur la collaboration entre les secteurs de l’agriculture, de la santé, de l’éducation et le secteur privé, afin de bâtir des communautés plus résilientes à travers l’Afrique.

 Ainsi, les organisations régionales, à la tête le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) devront collaborer à cette initiative qui s’inscrit dans le cadre des efforts continus visant à mettre en £uvre les recommandations de la 2e conférence internationale sur la nutrition (CIN2) en Afrique (la Déclaration de Rome sur la nutrition et le Cadre d’action).

 La TICAD qui se tient chaque cinq ans, est co-organisée par le gouvernement du Japon, l’Office des Nations Unies du Conseiller spécial pour l’Afrique (UN-OSAA), le PNUD, la Commission de l’Union africaine (AUC) et la Banque mondiale. Elle se déroule pour la première fois sur le sol africain.

 Intervenant lors d’un évènement tenu en parallèle de cette réunion, sous le thème “paix et sécurité alimentaire”, le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva  a mis l’accent sur le rôle de la sécurité alimentaire et l’agriculture dans la prévention des conflits et des crises sur le continent africain.

 Il a souligné que la sécurité alimentaire et l’agriculture atténuent les effets et sont les moteurs du relèvement après un conflit.

 Eliminer la faim et la malnutrition, affronter les crises humanitaires et prolongées, prévenir et résoudre les conflits, consolider la paix ne sont pas des tâches distinctes, mais les différentes faces d’un même défi, a-t-il souligné.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!