Santé & Bien-être

Agence nationale de greffe d’organes : Près de 800 greffes d’organes réalisées en 2017 à l’échelle nationale

Algérie – Près de 800 greffes d’organes, dont 251 transplantations rénales, ont été réalisées en 2017, à travers différents établissements de santé spécialisés en Algérie, a-t-on appris samedi à Blida de la chargée de l’information auprès de l’Agence nationale de greffe d’organes.

Au total 771 greffes d’organes, parmi lesquelles 251 greffes rénales, 217 greffes de la cornée, 294 greffes de tissus et neuf (9) greffes de foie ont été réalisées en 2017 à l’échelle nationale, a indiqué à l’APS Khoudja Amar, en marge d’une journée de sensibilisation sur la greffe des organes, organisée à l’intention des Imams au niveau de l’établissement hospitalier de greffe d’organes du Centre hospitalo-universitaire (CHU) Franz Fanon de Blida.

Une partie majeure de ces opérations ont été effectuées à Batna, soit 77 greffes rénales et cinq (5) greffes de foie, a ajouté la même source.

Le secteur nationale de la santé compte 14 centres spécialisés dans la greffe rénale, notamment à Alger, Blida, Batna, et Tlemcen, auxquels s’ajoutent 14 autres centres dédiés à la greffe de la cornée, deux (2) pour la greffe du foie et deux (2) pour la greffe des tissus.

Mme Amar, qui a souligné la réalisation de la totalité de ces opérations sur « donneur vivant », a observé que la « dernière greffe rénale sur donneur cadavérique a été réalisée en 2012 », imputant ce fait au « rejet de l’idée de don d’organes, par les familles des personnes décédées de mort cérébrale ».

« La totalité des familles, dont un membre décède de mort cérébrale rejette catégoriquement l’idée de prélèvement de l’un de ses organes, en dépit des tentatives des médecins pour les convaincre du bien fondé de l’opération », a déploré à l’occasion Dr. Saliha Lahfaya, spécialiste en greffe rénale à l’établissement hospitalier de greffe d’organes du CHU Franz Fanon.

Elle a signalé, à cet effet, que la mère reste, à ce jour, le premier donneur vivant recensé, suivie par la sœur, puis le mari, puis la tante maternelle et la tante paternelle.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close