Economie

Agroalimentaire: une série de rencontres algéro-européennes

Consolider les passerelles entre la recherche scientifique et l’entreprise opérant dans l’agroalimentaire est le principal objectif d’une série de rencontres algéro-européennes entamées dimanche à Alger à l’initiative de l’Institut national de la recherche agronomique d’Algérie (INRAA). S’inscrivant dans le cadre du projet Fawira, un programme initié en partenariat avec la Commission européenne, ces rencontres visent "l’identification d’une dizaine de projets dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie agroalimentaire et des eaux", a précisé Ali Ferrah, coordinateur international du projet Fawira. Une fois identifiés et maturés, ces projets "vont être soumis à l’Union européenne", avec d’autres partenaires internationaux, "pour capter des sources de financement", a-t-il expliqué à l’APS en marge de ces rencontres qui se poursuivront jusqu’à mercredi. La sélection des projets qui aura lieu lundi concerne le développement d’activités déjà existantes ou la création de nouvelles start-up par des jeunes entrepreneurs ou universitaires opérant dans les secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’eau, selon le même responsable. La première journée de la série de rencontres a été marquée par l’ouverture de deux ateliers de formation au profit des chercheurs sur l’analyse et le management des laboratoires agroalimentaires et l’analyse des eaux. Quant à la deuxième journée, elle sera consacrée à des discussions entre les trois parties impliquées dans le développement de l’innovation, à savoir les chercheurs, les entreprises et les institutions publiques, a ajouté M. Ferrah. Le projet Fawira a été mis en œuvre en janvier 2012 par un consortium de trois pays (Algérie, Espagne et Italie). Il vise le renforcement des capacités de coopération internationale dans le domaine de la recherche dédiée à l’agriculture, l’agronomie et les eaux en Algérie. Financé par la Commission européenne dans le cadre du 7ème programme-cadre européen (FP7) pour la recherche et le développement technologique et coordonné par l’INRA, le projet Fawira a pour objet notamment l’identification des besoins spécifiques des entreprises et des acteurs institutionnels dans le domaine de la recherche et développement de l’innovation.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!