Monde

Ahmadinejad : " Israël est engagé sur la voie menant à sa chute"

  •     M. Ahmadinejad, qui s’exprimait devant les principaux chefs militaires du pays réunis pour assister à un défilé au mausolée de l’Imam Khomeiny, dans le sud de Téhéran, a également appelé les pays occidentaux à "mettre leur militarisme de côté et cesser de soutenir ce régime meurtrier".
  •    "Le régime sioniste est engagé sur la voie menant à sa chute. Les nations de la région, après quelque 60 ans (d’existence d’Israël), veulent déraciner ce microbe corrompu, qui est la principale cause d’insécurité dans la région", a déclaré le président iranien.
  •    L’Etat hébreu fête mardi le 62e anniversaire de sa création, le 14 mai 1948 selon le calendrier hébraïque.
  •    Il a de nouveau réclamé "le départ des grandes puissances" du Moyen-Orient, afin de "permettre aux pays de la région et aux Palestiniens de régler le problème" avec les Israéliens, sans préciser ce qu’il entendait par "régler le problème".
  •    Les dirigeants iraniens affirment régulièrement qu’Israël est voué à la destruction, et M. Ahmadinejad a suscité l’indignation des Occidentaux en affirmant en 2006 que l’holocauste des juifs par l’Allemagne nazie durant la seconde Guerre mondiale était un "mythe".
  •    "La présence de forces étrangères est à l’origine des conflits dans notre région. Elles doivent quitter la région", a ajouté M. Ahmadinejad.
  •    Téhéran dénonce la présence des forces américaines et occidentales en Irak et en Afghanistan comme le principal facteur d’instabilité dans la région.
  •    Il a également mis en garde contre toute agression militaire contre l’Iran: "l’armée iranienne est puissante, et joue un rôle important pour assurer la sécurité et l’équilibre dans la région. Elle a un pouvoir de dissuasion contre les ennemis" de la République islamique, a-t-il estimé.
  •    Israël a avancé à plusieurs reprises l’éventualité d’une action militaire contre les installations nucléaires de l’Iran, que les Occidentaux soupçonnent de chercher à se doter de l’arme atomique.
  •    M. Ahmadinejad n’a pas évoqué directement les Etats-Unis durant son discours, prononcé entre deux grandes banderoles proclamant "Les Etats-Unis ne peuvent rien faire" et "Nous pouvons et nous serons là jusqu’au bout".
  •       
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!