Monde

Aïcha Kadhafi veut fournir des informations à la CPI sur Seif al-Islam

  • "Aïcha Kadhafi souhaite fournir des informations concrètes,dont elle pense qu’elles aideront la chambre préliminaire à déterminer la marche à suivre appropriée",a indiqué Nick Kaufman,l’avocat d’Aïcha Kadhafi,dans un document transmis à la CPI,qui l’a ensuite rendu public.
  • "Ces informations aideront la chambre préliminaire à déterminer si les autorités libyennes désirent vraiment fournir à Seif al-Islam une représentation légale efficace ou lui accorder un procès équitable",a poursuivi la même source.
  • Aïcha Kadhafi a donc demandé à la CPI la permission,à titre exceptionnel,de transmettre à la cour ces informations en tant qu’amicus curiae ami de la cour, selon le document,afin de protéger les intérêts de son frère.
  • Le Conseil national de transition CNT libyen avait informé la CPI, dans une lettre publiée le 24 novembre 2011, que la Libye souhaitait juger elle-même Seif al-Islam, soupçonné par la CPI de crimes contre l’humanité commis depuis le 15 février 2011 au moment de la répression de la révolte populaire en Libye.
  • La cour avait ensuite démenti, le 23 janvier, avoir pris une décision sur l’organisation d’un procès de Seif al-Islam Kadhafi en Libye devant un tribunal libyen, contrairement à ce qu’avait annoncé le ministre libyen de la Justice.
  • Le 27 juin 2011, la CPI avait émis un mandat d’arrêt contre Seif al-Islam, 39 ans, arrêté le 19 novembre 2011 dans le sud de la Libye et détenu à Zenten, à 180 km au sud-ouest de Tripoli.
  • Aïcha,ses frères Mohamed et Hannibal,sa mère Safiya et de nombreux autres membres de la famille,surtout des enfants,ont été autorisés fin août à entrer en Algérie, pour des "raisons strictement humanitaires",selon Alger.

Algérie-naharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close