AlgérieSociété

Aid EL Adha : L’APOCE annonce un mouton à 25 000 DA (vidéo)

Algérie – L’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE) réitère sa proposition pour l’introduction obligatoire  d’un « contrat » de commercialisation  établi entre l’éleveur et l’acheteur du mouton, et ce pour éviter le scénario de la putréfaction de la viande du mouton pendant l’Aïd El Adha 2017.

Le spectre du mouton bleu remonte à la surface.En effet, beaucoup d’inquiétudes de la part des consommateurs craignant encore que leur fête ne soit gâchée par un mouton qu’ils seraient obligés de jeter dans la poubelle  .

A la veille de l’Aïd El Adha 2018, le président de l’APOCE, Mustapha Zebdi  revient sur ce sujet, faisant part de ses « inquiétudes » du fait d’un marché local non encore « contrôlé » et  « réglementé », selon lui. L’introduction d’un « contrat » est « possible », a t-il soutenu.

Évoquant les prix des moutons, ce responsable a remis en cause l’information, faisant état du prix du mouton qui devrait osciller, cette année, entre 40  000 et 50 000 DA.C’est  est une « rumeur » ! a t-il précisé .Cependant, il rappelle que l’Union nationale des paysans algériens (UNPA) avait annoncé l’année dernière que : « Le cheptel ovin va baisser cette année … ». Selon lui , le prix moyen du mouton devrait être fixé à  25 000 DA !

L’association des éleveurs doit jouer le jeu . Elle doit donner plus de précisions pour « éclairer les consommateurs car , prétexte t-il  » à force des choses la « rumeur peut devenir au fil du temps une « vérité », a t-il recommandé.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close