En direct

Ain Temouchent: des actions pour la protection des terres agricoles et de la Sebkha

   Ces actions, concrétisées notamment par la plantation de 50 hectares en arboriculture (olivier et vignoble) sont à même de contribuer à la fixation des sols évitant les écoulements des eaux d’oueds envasés, a indiqué M. Berkane Naimi.

   "Le vignoble constitue la solution idoine pour ces problèmes car il bloque ces écoulements, surtout que les contraintes relevées proviennent du fait que les terrains de la plaine de M’léta, situés en amont de la Sebkha ne sont pas boisés.

   Les épandages de crues provoquent cette situation qui menace l’agriculture", a-t-il souligné à l’APS, ajoutant que les forêts voisines sont dénudées, d’où la nécessité, pour l’administration, d’encourager la plantation d’arbres dans ces zones, notamment le vignoble en piémonts et plaines.

   Selon le DSA, les risques menaçant les terres agricoles et causant des préjudices ne proviennent pas de la Sebkha mais des oueds qui les alimentent.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!