En direct

Air Algérie en danger

  • Cette dernière serait en train de préparer un rapport sur un avion d’Air Algérie saisi le 30 septembre dernier pour transport de matières dangereuses.
  • Selon les sources d’Ennahar, le pilote de cet appareil serait détenu par les contrôleurs français suite à une inspection approfondie de l’avion sur lequel ils ont trouvé des produits classés dangereux. Le pilote a été interrogé sur les raisons de sa non déclaration sur l’existence de ces produits dans l’avion.
  • Sur ce, l’aviation civile française, qui est membre de la commission européenne de contrôle aérien SAFA (Safety Assessment of Foreign Aircraft = évaluation de la sécurité des avions étrangers) va préparer un rapport négatif sur Air Algérie qui finira sans doute par classer la compagnie de transport aérien Air Algérie au troisième degré sur la liste des pays ne respectant pas les normes de sécurité aériennes. Par conséquent, cette dernière sera interdite d’atterrissage dans les aéroports européens.
  • Toujours selon nos sources, concernant les matières découvertes dans l’avion n’étaient pas dangereuses comme le prétendait les services français dont l’intention n’est autre que d’interdire l’atterrissage les avions d’Air Algérie dans les aéroports européens.
  • Le directeur de l’aviation civile au ministère des transports, M. Benchemam, s’envolera en compagnie du directeur d’Air Algérie pour Bruxelles lundi prochain dans le but d’assister à la réunion d’évaluation d’Air Algérie et voir si celle-ci respectait les conditions de SAFA.
  • Une délégation de la commission de l’aviation européenne « SAFA » a effectué une visite à l’atelier de maintenance au niveau de l’aéroport international Houari Boumediene afin de vérifier le déroulement des opérations de contrôle technique des avions d’Air Algérie avant leur décollage. Ces derniers aurait établit un rapport positif sur l’atelier et reconnu que les techniciens d’Air Algérie possédaient un haut niveau.
  •  
  • Le Comité de la sécurité aérienne a publié, en date du 5 juillet 2010, au Journal officiel de l’Union européenne, le compte rendu de sa dernière réunion, où il est traité du « cas » Air Algérie. Des enquêtes sont régulièrement menées depuis janvier 2009. « Après avoir analysé les résultats des inspections SAFA effectuées sur des aéronefs exploités par Air Algérie dans l’UE depuis janvier 2009, la Commission a procédé à des consultations avec les autorités algériennes compétentes le 7 décembre 2009 et le 5 février 2010 afin de remédier aux manquements constatés », peut-on lire dans le rapport publié au JO.
  •  
  • Ennahar/ Habiba Mahmoudi

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!