En directAlgérie

Air Algérie-Flynas : Les détails d’un contrat désastreux [Document]

Algérie – La compagnie aérienne nationale Air Algérie, a signé un contrat avec la compagnie aérienne saoudienne Flynas pour assurer le transport de 7 300 pèlerins algériens vers et depuis les Lieux saints de l’Islam à l’occasion du Hadj 2018.

Si la phase aller s’est déroulée sans incidents, le retour a été un vrai désastre pour les hadjis algériens, dont les vols ont été retardés de plus de 48 heures. Cette situation a suscité une réaction formelle des autorités algériennes, qui ont déposé plainte contre Flaynas auprès de la justice saoudienne.

Dans le document du contrat signé entre Air Algérie et Flynas, dont ALG24 détient une copie, l’on constate que Flynas s’était engagée à transporter quelque 7 300 pèlerins depuis les Lieux saints de l’Islam depuis trois aéroports algériens, à savoir ceux d’Alger, Oran et Constantine. La compagnie saoudienne devait également assurer le retour de ces mêmes pèlerins vers les trois aéroports.

Un contrat budgétivore

Flynas a estimé le coût d’une place en aller-retour de 108 745 Dinars, alors qu’Air Algérie devra assumer tous les frais relatifs aux services au sol et de gestion aéroportuaire (enregistrement, embarquement et débarquement des pèlerins par bus, embarquement et débarquement des bagages, etc.).

Avec un coût de plus de 108 000 DA par passagers et sachant que Flynas devait transporter 7 300 pèlerins algériens, la compagnie saoudienne empocherait environs 793,83 millions de dinars, sans compter les autres frais assumés par Air Algérie.

En outre, Flynas exige de recevoir 50% du montant total du contrat au plus tard 5 jours ouvrables après le départ vers les lieux saints du dernier vol et de recevoir les 50% restants au plus tard 5 jours ouvrables après le retour du premier vol vers les aéroports algériens.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close