Société

Alger: Nouveau quota de logements pour éradiquer l’Habitat précaire

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

"Nous avons un important quota de logements, qui a besoin d’aménagements. La réalisation des VRD (voirie et réseaux divers) sera une de nos préoccupations durant le premier trimestre 2015", a précisé M. Zoukh lors de la présentation du bilan 2014 des activités de la trésorerie de la wilaya.

Le wali faisait allusion au quota de 11. 000 logements dont il avait annoncé la réception et la distribution "au premier trimestre 2015", a expliqué à l’APS le directeur de wilaya du logement, smail Loumi. Auparavant, la wilaya s’était engagée à réceptionner ce quota avant la fin 2014.

"Les travaux de construction des 11. 000 logements sont quasiment terminés. Nous venons d’ouvrir les chantiers des VDR qui doivent être réalisés dans les deux prochains mois", a souligné M. Loumi.

La wilaya d’Alger dispose d’un programme de 84.000 logements destinés à l’éradication de l’habitat précaire, dont 25.000 sont en cours de distribution depuis le 21 juin 2014. "La distribution des logements disponibles est sur le point d’être achevée", a noté M. Zoukh.

Sur le quota des 25.000 logements, près de 13.400 ont été affectés aux familles issues des bidonvilles et des chalets notamment, 6.010 transférés vers le programme ordinaire de distribution via les 57 communes d’Alger et environs 3.000 unités sont réservées aux wilayas de Blida et Boumerdès du fait qu’elles ont accueilli sur leurs territoires une partie de ce programme.

Il en reste donc 3.000 logements pour clore cette première phase du relogement à Alger. Ce "reliquat" sera distribué au cours du premier trimestre 2015 parallèlement à la réalisation des travaux d’aménagement des 11.000 logements supplémentaires, selon M. Loumi.

Par ailleurs, le trésorier de la wilaya d’Alger, Khaled Lekbir, a présenté un bilan partiel des activités de la trésorerie en 2014, avec un taux de consommation des différents crédits (budget de wilaya et budget d’Etat) variant entre 1% et 40%. "Le plus gros de la consommation des crédits, c’est entre décembre et mars. Le bilan de la trésorerie sera consolidée en mars", a souligne M. Lekbir.

Le trésor de la wilaya d’Alger, avec ses 258 employés, gère également 60% du budget de l’Etat et sa caisse enregistre un mouvement d’encaissement et de décaissement de 200 millions à 300 millions DA par jour, a-t-il dit. (APS)

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *