En directAlgérie

Alger: Plus de 100 familles de la casbah relogées à Baba Ali

Algérie-Plus de 100 familles issues de la Casbah d’Alger ont été relogées, jeudi, dans des logements décents à Baba Ali, dans le cadre de la 25ème opération de relogement et d’éradication de l’habitat précaire.

Avec une extrême joie, 112 familles occupant 19 immeubles menaçant ruine ont quitté, ce matin, la Casbah vers de nouveaux logements situés à Baba Ali, dont 20 familles sinistrées touchées par les dernières précipitations qui se sont abattues, le 12 septembre, sur Alger.

Dans une déclaration à l’APS, le wali délégué de la circonscription administrative de Bab El Oued, Athmane Abdelaziz a affirmé que cette opération s’inscrivait dans le cadre du programme spécial de relogement des habitants de la Casbah résidant dans des habitations menaçant ruine, soulignant que cette opération devra se poursuivre à l’avenir, en coordination avec les services de la wilaya d’Alger, selon la disponibilité des logements réceptionnés par les Offices de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de la wilaya.

D’autres opérations de relogement « prévues prochainement devront concerner toutes les communes de la circonscription de Bab El Oued, et pas uniquement la Casbah », a-t-il poursuivi, faisant savoir que les habitants des centres de transit à la commune de Bologhine sont inscrits sur les listes des bénéficiaires du relogement, outre les habitants de logements précaires et de bidonvilles à Oued Koreich et Bab El Oued. L’opération de relogement sera fera graduellement, a-t-il ajouté.

Près de 200 constructions anarchiques ont été recensées à Oued Koreich, situées sur les rives des oueds, a fait savoir M. Athmane, outre 200 autres dossiers de familles résidant au niveau de la forêt de Bologhine qui attendent leur relogement.

L’opération de relogement d’aujourd’hui a englobé 4 districts répartis sur l’ancienne ville, notamment les rues Abdelkader Kaoua, cité Nefissa, Sidi Mohamed Cherif, Beni Guenif, les frères Racim, Houcine Bourahla, Ibrahim Fateh et Sais Amara.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close