En directAlgérie

Alger : la police ferme le tunnel des facultés (Vidéo)

Algérie – Elle a déployé plusieurs éléments qui ont formé au moins deux cordons.  La police antiémeute a bloqué l’accès au tunnel des facultés aux manifestants en ce neuvième vendredi de contestation populaire.

Face aux policiers, les manifestants n’ont eu autre choix que de dénoncer ce qu’ils estiment être une provocation. Depuis le début du mouvement du populaire, le tunnel des facultés est devenu en effet un lieu sacré, voire de pèlerinage.

Il est baptisé désormais « Ghar Hirak (la grotte du mouvement populaire) » en référence à la grotte de Hira, où le prophète Mohamed avait reçu les premières révélations.

Vendredi dernier, des incidents ont émaillé entre manifestants et policiers à proximité de ce lieu. Ces derniers ont tiré des bombes lacrymogènes dont la fumée avait pénétré dans le tunnel.

Une polémique a très vite enflé. La police a été pointée du doigt pour cette bavure. Même si la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’est expliquée sur cet incident, elle n’a toutefois pas convaincu.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close