En direct

Alger: poursuite à huis clos du dialogue inter-malien

La CEDEAO, l’ONU, l’UA, l’OCI, l’UE, le Burkina Faso, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Nigeria, assistent également à ce round de négociations en tant que parties de la médiation.

 

Le gouvernement malien et les représentants des groupes politico-militaires de la région du nord du Mali avaient accepté en octobre dernier "comme une base solide" un document de négociation, soumis par l’équipe de la médiation, comportant des éléments d’un accord de paix.

La médiation avait soumis aux parties un document de négociation comportant des éléments d’un accord de paix, compromis "novateur" par rapport à tout ce qui a pu être négocié auparavant.

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!