En directAlgérie

Algérie : Le chef terroriste Abdelmalek Droukdel serait mort (média)

Algérie – Il observe un silence étrange depuis plus d’une année. Abdelmalek Droukdel, alias « Abou Moussaâb Abdelwadoud », émir d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), serait mort ou aurait perdu sa place au sein du dangereux groupe terroriste.

C’est le quotidien arabophone El-Khabar qui rapporte l’information dans son édition de ce lundi, citant une source bien informée. Le terroriste algérien Abdelmalek Droukdel serait soit décédé des suites d’une maladie ou écarté du groupe terroriste. Pour cause, il n’a fait aucune déclaration ni n’a commenté l’actualité algérienne depuis plus d’un an, alors que des événements importants marquent le pays depuis le 22 février.

La source cité par El-Khabar n’écarte toutefois pas le fait que Droukdel puisse avoir été arrêté par les services de sécurité. Pour le journal, si « Abou Moussaâb Abdelwadoud » était vivant et encore émir d’AQMI, il n’aurait jamais passé sous silence les événements et la situation qui prévalent en une Algérie marquée par un large mouvement de protestation qui a forcé Abdelaziz Bouteflika à démissionner.

En outre, depuis décembre 2018, AQMI n’a diffusé aucun communiqué, ce qui conforte l’hypothèse du décès ou du bannissement du chef terroriste. Ce groupe terroriste se retrouverait ainsi son leader puissant, raison pour laquelle la région du Maghreb n’a été secouée par aucun acte terroriste d’envergure.

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. En voila un d emir el mouminine qui se dissipe dans l azimut..mort..arrete ..mortde maladie..ecarte par ses potes egorgeurs..droukdel le terro a disparu et c est bon debarras!!..dangereux dites vous?…oui avec les femmes et les enfants..mais des qu ils ont les militaires aux trousses..c est juste des minables..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close