Economie

Algérie : Des milliers de milliards de dollars sur le marché parallèle… Les banques sont plombées !

Algérie – Le président de l’Organisation nationale des entreprises et d’artisanat (ONEA), Mustapha Rebaine, a indiqué que plusieurs hommes d’affaires et commerçants ont retiré leur argent des institutions bancaires par peur de la situation économique actuelle du pays.

Dans une déclaration faite au site d’information arabophone Ennahar Online, Rebaine a révélé que des milliers de milliards en dollar sont actuellement sur le marché parallèle et hors du système bancaire. Ils ont été retirés des banques en raison de la situation économique actuelle qui ne cesse de se détériorer, a-t-il ajouté.

Le président de l’ONEA a, ainsi, appelé le gouvernement à donner des garanties suffisantes aux commerçants et hommes d’affaires pour les inciter à mettre leurs capitaux dans les banques au lieu de les maintenir en dehors du cadre formel, tout en expliquant que même les grossistes ont cessé de circuler entre les différents marchés en raison de la rareté des marchandises et des liquidités.

Rappelons que plusieurs rapports ont indiqué que le pouvoir d’achat des citoyens a considérablement diminué au cours des dernières semaines en raison de la récession.

Tags

Articles en lien

3 Comments

  1. Si l algerie possedait des mulliers de milliards..de dollars…comme vous l ecrivez..on serait les maitres du monde!!!! Il a qques milliers de milliards de…dinars..qui dorment dans les maisons..c est vrai..ceci est du au manque de co nfiance entre le citoyen et les gouvernements..l argent depose par fes citoyensz ete vile au cpa c etait votre article..et n a pas ete rembourse…comment voulez vous que la confiance s etablisse??????? Et..c est grave

  2. ce qui implique l’état algérien de rendre OBLIGATOIRE les paiements de 20000 dinars et plus par CHEQUE. aussi il faut obliger les institutions de l’état à n’accepter tout paiement que par chèques, à savoir, les loyers, factures téléphoniques, factures seal et sonelgaz. beaucoups de fonctionnaires, pour partir en vacances dans des périodes bien détérminées ( vendanges ) cherchent des devises. croyez moi mesdames et messieurs, un directeur, pour ne pas dire plusieurs, le font sans scrupule. meme air algérie devrait exiger des chéques et non des espèces. enfin….il y a beaucoups à dire mais comme tout le monde le sait, restons en là !

  3. Si l’Algérie possède des milliers de milliards de dollars quel que soit l’endroit où ils se trouvent, il doit en rester pas mal en banque et le pays n’a rien à craindre et encore moins du prix du baril.
    Cet blog n’a aucun sens et c’est du n’importe quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close