Culture

Algérie: dialogue entre cultures pour le 10e festival culturel européen

  •    La Norvège, bien que ne faisant pas partie de l’Union européenne, est l’invitée d’honneur de ce festival dont la 10e édition coïncide avec le 30e anniversaire de l’ouverture du bureau de l’UE en Algérie, a souligné Laura Baeza, ambassadeur et chef de la délégation de la Commission européenne en Algérie qui l’organise. 
  •  
  •    Cette manifestation sera principalement musicale, avec une vingtaine de concerts dont celui du groupe suédois Stephen Simmonds and Friends qui ouvrira le festival dimanche soir à Alger.
  •  
  •    "Ce festival se veut un instrument pour l’échange interculturel, indispensable pour assurer le maintien de la paix et de la cohésion du monde, et il est l’occasion de montrer toute la diversité culturelle européenne" a affirmé Mme Baeza.
  •  
  •    Des concerts sont prévus à Alger, mais aussi à Constantine, Béjaïa (est), Tlemcem et Oran (ouest), dont ceux du pianiste et compositeur Hans Ludermann (Allemagne) alliant jazz et rythmes africains, des Gitanas de Grenada (Espagne) ou de Etnic, un groupe roumain ethno-pop.
  •  
  •    La portugaise Katia Guerreiro, de la nouvelle génération des chanteuses de fado ou Dag Arnessen Trio (musique folklorique norvégienne) côtoieront les jazzmen français du Aldo Romano quartet ou le Malien Habib Koité jouant sous les couleurs françaises tout comme Le Robert Mitchell 3io (Grande-Bretagne) qui mélange jazz, électro, hip hop et folklore.
  •  
  •    Le Gaâda Diwan Béchar (Algérie) clôturera ce festival avec des chants et des mélodies du Sahara revisités par le jazz ou le blues, venus de la ville.
  •  
  •    Le festival 2008 avait drainé quelque 10.000 spectateurs.
  •    
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close