En direct

Algérie: dos d’ânes ou dos de chameaux ?

Rien qu’à Alger on recense 1440, selon radioalgerie.dz, c’est-à-dire deux ou trois dans chaque quartier. Mais le problème est que ces ralentisseurs, qui ne répondent pas aux normes, gênent plutôt la circulation au lieu de contribuer à la sécurité routière.

Ils sont soit trop hauts ou trop raides ou mal signalés, en quelques sortesn ce sont des dos de mulet, des dos de chameau ou des dos de tortue.

Ces ralentisseurs présentent également un grand danger les usagers de la route puisqu’on les trouve même sur l’autoroute.

La norme dit qu’un ralentisseur doit mesurer 4 mètres de long, moins de 10 cm de haut, présenter une saillie d’attaque inférieure à 5 mm et doit être installé exclusivement dans des zones où la vitesse est limitée à 30 km/h.

 

  

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close