EconomieAlgérie

Algérie : Le FMI se félicite des réformes engagées pour doper la croissance

Algérie – Le Fonds monétaire international (FMI) a déclaré hier vendredi soutenir les efforts de l’Algérie visant à augmenter les recettes hors hydrocarbures et à améliorer l’efficience des dépenses publiques, se félicitant de la volonté du gouvernement de faire avancer les réformes économiques.

Dans un communiqué rendu public à Washington,  le FMI  s’est félicité de ” la volonté du gouvernement de faire avancer les réformes pour favoriser le développement du secteur privé en améliorant l’environnement des affaires, l’accès au financement et en renforçant la gouvernance, la transparence et la compétitivité”.

Le Conseil d’administration a également soutenu ” les efforts visant à élargir la réforme des subventions” tout en protégeant les plus démunis.

Le FMI a noté que le secteur bancaire continue d’afficher des résultats “relativement satisfaisants”, préconisant le renforcement du cadre macro-prudentiel compte tenu d’éventuelles risques macroéconomiques.

En avril dernier, le FMI a revu à la hausse ses prévisions de croissance économique en Algérie pour 2017 et 2018, une progression devant intervenir dans le sillage d’une réduction du déficit du compte courant.

 Le FMI prévoit un taux d’inflation à 7,6% en 2019

Dans son dernier rapport sur les perspectives économiques mondiales, il a tablé sur une croissance de 3% en 2018 contre 0,8% anticipé auparavant. Cette cadence sera maintenue en 2019, mais avec une légère baisse à 2,7%, selon les mêmes projections.

En parallèle, il a relevé ses prévisions pour l’inflation à 7,4% cette année contre une projection initiale de 4,4%. La prévision pour 2019 se situe autour de 7,6%.

 

 

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!