SportsLes Verts d'Algérie

Algérie-Gambie : Équipe inédite… Ce qu’on a aimé et moins aimé

Un point au gout amer. Avec une formation complètement remaniée l’équipe nationale d’Algérie a été piégée, hier au stade Mustapha Tchaker, devant son homologue gambienne (1-1). Un match qui a dégagé moins de satisfaction que de satisfaction pour le sélectionneur Djamel Belmadi.

Inattendu. Belmadi a opté pour un onze inédit et particulièrement jeune. Le but est de voir et tester les nouvelles têtes convoquées pour ce stage. La prestation du onze rentrant a, par ailleurs, donné au fil du match une impression de mécontentement. Toutefois, il faut reconnaître la personnalité et qualité de cette nouvelle équipe.

On a aimé : Pour leur première, un bon début  

Le dernier match des éliminatoires pour la CAN 2019, a connu l’apparition de plusieurs joueurs. Pour leur premier match avec le maillot de la sélection A, Haithem Loucif, Hicham Boudaoui étaient bon sur le flanc droit en défense et en milieu de terrain respectivement. Loucif a été auteur d’une très bonne prestation, malgré sa baisse de forme en seconde période.

Le milieu de terrain, était le compartiment qui a donné  le plus de satisfaction hier soir. Outre le fait que le seul but des Verts était l’œuvre de milieu de terrain Mehdi Abeid; Boudaoui a assuré une stabilité et assurance en milieu avec l’étincelant Bennacer.

Equipe jeune avec une personnalité

Avec une moyenne d’âge de 25ans, Belmadi a donné la chance pour les jeunes joueurs avec moins d’expérience, mais de la qualité. Les joueurs alignés ont fait preuve d’une grosse personnalité, à l’image d’Abdellaoui, Loucif, Boudaoui, Abeid, Bennacer, et notamment, la pépite de Napoli, Adam Ounas. Ils constituent un espoir pour l’avenir de cette équipe nationale.

On a moins aimé 

Le test gambien a révélé, par ailleurs, au sélectionneur national quelques imperfections sur le plan tactique et technique. Malgré la satisfaction du patron technique des Verts sur le niveau de ses hommes, il s’est abstenait de citer les noms qui a moins aimé. ‘’Il y a des joueurs qui ont été un petit peu moins bon. J’aime bien parler sur des choses qui ont été prolifiques. Les joueurs qui ont été moins bon on taira les noms…’’, a-t-il déclaré.

A ce sujet, il est à souligner le retour dans le onze titulaire du capitaine de la soirée Rafik Halliche après quatre ans d’absence. Très lent et aassumant une grosse part de responsabilité sur le but égalisateur, le joueur de 35 ans a commis des erreurs lui coûteront chère dans la course à une place de titulaire.

L’attaque inaperçue

Le trio d’attaque choisi par Belmadi, n’a pas été convainquant. En l’occurrence : Darfalou, très loin de son niveau physique et technique, n’pas gagné les duels avec les défenseurs gambiens, très athlétiques. Ainsi, on peut dire qu’il a perdu des points dans le barème Belmadi. Idem pour Belaili, qui a manqué de lucidité.

Enfin, Belmadi a osé avec cette composition inédite et il n’a pas été récompensé par une victoire, comme il le souhaitait. Mais, il a désormais une vision claire sur les éléments alignés dans de ce premier test, en attendant découvrir d’autres face à la Tunisie.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close