SociétéAlgérie

Algérie : Quand un hôpital public demande la charité [Document]

Algérie – Il n’est un secret pour personne que l’Algérie vit une crise financière des plus sévères, obligeant l’Etat à recourir à la planche à billets, afin de générer les ressources nécessaires au développement local. Cependant, personne ne s’attendait qu’un établissement public, surtout pas un hôpital, puisse demander la charité.

L’établissement hospitalier spécialisé Mère-Enfant « Meriem Bouattoura » de Batna a lancé, le 31 juillet dernier, un étrange appel aux citoyens. En effet, pour la réalisation d’une étude et du forrage d’un puits destiné à lui assurer une autonomie en eau, cet établissement hospitalier public lance un appel aux âmes charitables.

« L’Administration de l’établissement lance un appel à toute personne physique algérienne ou toute autre personne morale (entreprise ou association) […], voulant financer l’étude et les travaux de forrage […], à se rapprocher de la direction de l’établissement », lit-on dans cet appel diffusé le 31 juillet dernier.

Cet établissement hospitalier sort un « argument religieux », celui de « Sadaqa Djariaâ » (aûmone continue/durable), pour tenter de convaincre d’éventuels donateurs.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close