SociétéAlgérie

Algérie: Jusqu’à 30 millions de rappels pour les fonctionnaires de l’Éducation

Algérie – Avec la nouvelle grille indiciaire décidée par la tutelle, de nombreux travailleurs ,voire 20 catégories, bénéficierons des augmentations de salaire qui concernent aussi ,ceux classés à la catégories 15 e et 16 e , voire , une augmentation 6000 .00 DA pendant 44 mois, ce qui porte le montant total à 26, 4 millions de centimes .

Ainsi 20 catégories  dans  l’Éducation Nationale vont pouvoir  bénéficier des augmentations de salaire , avec effet « rétroactif » à partir 2014, conformément à  la mise en œuvre du décret présidentiel n ° 14/266 du 28 septembre 2014,  portant sur des augmentations qui varient entre 13,2  millions de centimes, et 30,8 millions de centimes.

L’inspecteur de l’Éducation  nationale  qui a le plus grand grade , bénéficie des  augmentations  avec effet rétroactif,  de 7 milles dinars par mois pour une période de 44 mois, ce qui porte le montant total à 30,8 millions de centimes .

Les autres  catégories bénéficieront des augmentations  avec effet rétroactif, estimée à  3000 par mois depuis du mois de septembre 2014, ce qui porte le montant total à 13 millions de centimes et deux mille dinars.

Les services de l’inspection ont adressé une lettre en direction des directions de l’Éducation au niveau national, pour leur faire part de la nouvelle grille indiciaire et du système de payement pour les 20 catégories dans l’Education.

Dernier délai du dépôt de dossier le 20 mai prochain

Le Ministère de l’Éducation a sommé le personnel de l’enseignement concerné par ses augmentations à fournir un dossier comprenant deux copies de la première décision de nomination, deux copies de la décision de nomination  à   la catégorie en question, deux copies de la dernière décision de nomination au  grade.
L’Inspection a souligné la nécessité de soumettre les dossiers au niveau des directions de l’Éducation avant la date du 20 mai, avertissant que tout dossier incomplet ne sera pas pris en compte.

Il s’agit  de l’enseignant et le directeur de l’école primaire, l’assistant à l’éducation, le conseiller de l’école primaire, le directeur du CEM , le directeur du lycée, l’ inspecteur de l’enseignement primaire, l’inspecteur de l’orientation de l’éducation  et de la formation professionnelle, l’inspecteur de l’enseignement moyen et  l’inspecteur de l’éducation nationale .

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close