En direct

Algérie : Les épreuves du Baccalauréat débutent aujourd’hui

  • Après l’ouverture des plis contenant le sujet d’examen de l’épreuve de la langue arabe, le ministre a souhaité la réussite à tous les candidats affirmant que l’Etat a mis en place tous les moyens matériels et humains pour le bon déroulement des épreuves. Il a en outre rassuré les candidats que les sujets des épreuves sont tirés du programme enseigné. Les épreuves du Baccalauréat session juin 2009 qui se poursuivront jusqu’au 10 juin concernent 444.514 candidats.
  • Les candidats sont répartis entre 263.330 scolarisés (59,23 %) , 113.845 garçons (43,24 %), 149.485 filles (56,76 %) et 181.184 candidats libres dont 88.374 filles.
  •  
  • Les candidats sont répartis entre 263.330 scolarisés (59,23 %), 113.845 garçons (43,24 %), 149.485 filles (56,76 %) et 181.184 candidats libres dont 88.374 filles.
  • Le nombre de candidats en éducation physique et sportive est de 247.040 scolarisés, dont 125.788 libres.
  •  
  • 28.121 candidats de l’Office national de l’enseignement et de la formation à distance sont également concernés par cet examen ainsi que 138 handicapés, 954 candidats des écoles privées et 1.634 des centres de rééducation.
  •  
  • Outre les 1.560 centres d’examen prévus, 85.679 surveillants, 23.000 correcteurs répartis sur 40 centres et 5.430 observateurs seront également mobilisés pour cet examen.
  •  
  • L’Office national des examens et concours a consacré à l’examen du baccalauréat 2009 un budget de 210 milliards de centimes.
  •  
  • Toutes les mesures ont été prises pour assurer le bon déroulement de cet examen qui doit durer jusqu’au 10 juin, ont assuré les organisateurs.
  •  
  • La Commission nationale de suivi de l’organisation des examens officiels, présidée par le secrétaire général du ministère de l’Education nationale, veille à la sécurisation du transport et de l’impression des sujets d’examen et prend les mesures applicables par chaque partie concernée. La mission de cette commission a débuté le 20 avril dernier et durera jusqu’à fin juillet prochain.
  •  
  • Parmi les mesures spéciales prises par le ministère cette année, il y a le renforcement de la surveillance et l’introduction de nouveaux dispositifs, à savoir la création de commissions d’observateurs au niveau de chaque wilaya qui désigneront les observateurs dans chaque centre d’examen avec maintien de 10 observateurs de réserve dans chaque wilaya.
  •  
  •  
  • Ennaharonline/ aps
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close