En directAlgérie

Algérie : L’intriguant Décret d’installation du wali de Tizi-Ouzou

Algérie – Sa nomination avait déjà suscité polémique, vue que l’Article 92 de la Constitution stipule que c’est le Président de la République, pas un Chef de l’Etat, qui est habilité à nommer un wali.

Le Décret de nomination du nouveau wali de Tizi-Ouzou, Mahmoud Djemaâ, a été publié hier dans le Journal officiel n°24, cependant, un détail sème la confusion.

En effet, la nomination de Mahmoud Djemaâ en remplacement de Abdelhakim Chater a été annoncé le 10 avril dernier et il a été officiellement installé à l’issue d’une cérémonie de passation de consignes le lendemain, soit le 11 avril.

Cependant, les deux Décrets présidentiels portant fin de mission de Abdelhakim Chater et la nomination de Mahmoud Djemaâ ont été signés le 14 avril 2019, soit trois jours après l’installation de ce dernier.

Le nouveau wali de Tizi-Ouzou a-t-il donc pris ses fonctions et exercé « illégalement » pendant 72 heures ?

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close