En direct

Algérie-OMC: la question du double prix de gaz réglée

   

      La question du double prix de gaz soulevée  dans le cadre des négociations d’adhésion de l’Algérie à l’Organisation  mondiale du commerce (OMC) "est réglée", a affirmée mardi à Alger le directeur  des relations avec l’OMC au ministère du Commerce, cité par l’APS.    "Cette question est réglée conformément aux dispositions de la loi sur les  hydrocarbures promulguée en 2007 et sur la concurrence", a souligné Mohamed El  Hadi Belarima.    L’Etat préservera, ainsi, le droit de fixer les prix sur le marché interne  après concertation avec les opérateurs économiques.    "Un prix économique qui couvre tous les coûts et qui accorde une marge de  bénéfice raisonnable aux opérateurs sera ainsi fixé après concertation entre  les deux parties", a-t-il ajouté, selon la même source.    D’autres questions soulevées lors des négociations avec le groupe de  travail de l’OMC sont également réglées, notamment celles ayant trait au régime  douanier et à la protection des droits de la propriété intellectuelle, a  indiqué M. Belarima.    La demande d’adhésion de l’Algérie au l’ancêtre de l’OMC, le GATT, remonte  à 1987, mais les négociations effectives d’adhésion n’ont débuté qu’en 2001.    Elles ont été retardées en raison de son statut de pays pétrolier et du  refus de l’Algérie de l’ouverture des services relatifs au secteur de l’énergie.    A ce jour, elle a mené dix rounds de négociations multilatérales, durant  lesquels elle a traité 1.600 questions liées à son système économique. Alger a  aussi tenu 93 réunions bilatérales avec 21 pays et qui se sont soldées par la  conclusion de cinq accords bilatéraux.
 
 
 
 
 
 Algérie- ennaharonline

 
 
 
 
 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!