En directAlgérie

L’Algérie privée des « deux tiers » de son potentiel minier ! Où sont nos Mines ?  

Algérie – Le Syndrome Hollandais est passé par là : Deux tiers du potentiel minier Algérien est inexploité.

C’est ce qu’a fait savoir, évoquant le segment des mines, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, lors d’une intervention récente à Aller. Un secteur à revaloriser, souligne-t-il.  Néanmoins, se désole t-il, « Les deux tiers du potentiel existant reste inexploité. Ce qui nous renseigne sur l`importance de l`effort qui reste à mener », souligne-t-il. A cette occasion, Guitouni s’es tourné vers les partenaires étrangers qu’il a invité à s’y impliquer.

Un constat d’autant triste que pour les spécialistes, il ne s’agit pas simplement d’inexploitation, mais d’absence exploration. Pour faire simple : « le potentiel en terres rares n’est pas encore identifié. On ne connait ni  notre potentialité, ni nos réserves, encore moins la qualité de nos ressources », révélait le Directeur général des mines au ministère de l’Industrie, dans une intervention.

Un véritable gâchis si on considère que l’Algérie est au porte du Continent Européen : Tout simplement le plus gros marché de consommation de produits miniers au monde.

Sahara, Kabylie, Jijel… 

Il faut dire que les richesses minières du pays ont longtemps été reléguées au rang de parent pauvre de l’économie. Faut-il savoir qu’en plus des hydrocarbures, l’Algérie dispose en effet de riches ressources. Et ce, grâce à ses régions aux sols divers, que ce soit dans l’Atlas saharien, dans les massifs kabyles, au sein de la chaîne de l’Ougarta, dans l’Oued El-Kebir, etc. Ainsi, on y trouve, selon les quelques données disponibles, de l’argent, de l’arsenic, du baryum, du cuivre, du fer, du marbre, du mercure, de l’or, du plomb, du phosphate, et une multitude d’autres minerais. A quelles proportions, qualité, quantités ? Seuls des études géologiques pourront le déterminer.

 Lire aussi : Yousfi : 10 milliards DA alloués à la découverte de nouvelles mines

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close