En direct

Algérie: quelques dizaines de chômeurs manifestent Place du 1er mai

  •    Ces hommes, venus de différentes régions du pays pour appeler les autorités à trouver une solution au problème de l’emploi, ont manifesté durant une heure environ dans le calme en faveur d’"une vie saine", encadrés par un strict dispositif de policiers.
  •  
  •    Un porte-parole du Comité national pour la défense des chômeurs, Samir Larabi, a revendiqué en leur nom une allocation chômage de 50% du smic (15,000 dinars, environ 150 euros) pour tous les chômeurs, le doublement du salaire de base des travailleurs et l’interdiction des licenciements économiques.
  •  
  •    Les chômeurs manifestent régulièrement un peu partout dans le pays depuis des mois. Récemment, le 16 mars, une quinzaine d’entre eux avaient été blessés à la cité pétrolière de Hassi Messaoud, à plus de 800 km au sud-est d’Alger, alors qu’ils protestaient contre un bureau officiel d’embauche accusé de corruption. Trois jours plus tôt c’étaient quatre policiers de Annaba, à 600 km à l’ouest d’Alger, qui ont été blessés lors d’émeutes déclenchées par de jeunes chômeurs.
  •  
  •    Le taux de chômage touche un peu plus de 10% des quelque 36 millions d’Algériens, mais est supérieur à 21% parmi les moins de 30 ans.
  •  
  •    Depuis le début de l’année, selon la presse, quelque 360 mouvements de protestations touchant tous les secteurs ont été observés.
  •  
  •    L’année 2011 a commencé par quatre jours d’émeutes un peu partout dans le pays contre la cherté de la vie et qui se sont soldées par cinq morts et plus de 800 blessés, selon des sources officielles. Une trentaine au moins de protestataires ont également tenté de s’immoler par le feu, ont compté les journaux, et cinq en sont morts.
  •  
  •    Le gouvernement a promis de se pencher sur nombre de problèmes économiques et fait des promesses d’ouverture politique, tout en augmentant de manière conséquente les salaires de ses fonctionnaires.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!