Société

Algérie: report au 10 octobre du procès de quatre chrétiens en Kabylie

  •  Le procès a été reporté à la demande de la défense dont un des avocats n’a pas pu se déplacer aujourd’hui" au tribunal de Larbaâ Nath Iraten, près de Tizi Ouzou (110 km à l’est d’Alger), a-t-il déclaré à l’AFP.  Les prévenus qui ont entre 35 et 45 ans, sont accusés d’avoir ouvert un temple protestant dans la localité voisine d’At-Atteli sans avoir au préalable obtenu un autorisation des autorités algériennes, a ajouté le pasteur.
  •  L’exercice d’un culte — musulman on non musulman — est conditionné à l’obtention d’un agrément fixant le lieu du culte et d’un autre désignant le prédicateur, en vertu d’une loi de février 2006.
  •  "Il n’y a pas d’autorisation particulière pour les antennes de l’Eglise protestante d’Algérie qui dispose d’un agrément national", a toutefois précisé le pasteur.
  • Deux autres chrétiens avaient comparu le 21 septembre devant le tribunal  d’Aïn el Hammam, dans cette même région, pour n’avoir pas jeûné lors du ramadan. Le procureur avait requis trois ans de prison ferme contre eux. Le jugement sera rendu le 5 octobre.
  • Les chrétiens d’Algérie -en majorité catholiques- comptent quelque 11.000 personnes, toutes obédiences confondues, selon le ministère des Affaires religieuses. Le pasteur Krim, lui, évalue les protestants à 30.000, pour la plupart en Kabylie.
  •  L’Algérie compte plus de 35 millions d’habitants, dont la quasi-totalité se réclament de l’islam et du rite sunnite malékite.
  • Ennaharonline/afp

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close