Sports

Algérie – Russie : Les Verts si près d’un exploit historique !

   Auréolée par son éclatante et retentissante victoire acquise lors de la deuxième journée (Gr H) face à la Corée du Sud (4-2), les Verts devront sortir le grand jeu face aux hommes du technicien italien Fabio Capello : un seul point leur permettra d’arracher une qualification historique au prochain tour de l’épreuve.

   Détermination et rage de vaincre sont palpables chez les coéquipiers de Yacine Brahimi, qui sont conscients de la tâche qui les attend ce jeudi face à la Russie qui, de son côté, cherchera la victoire, indispensable pour pouvoir composter son billet pour les huitièmes.

   Après avoir essuyé une défaite imméritée face à la Belgique (2-1) lors de son entrée en lice dans le tournoi, l’Algérie s’est rachetée de fort belle manière face aux Coréens, pour entretenir l’espoir d’une qualification qui sera une première dans les annales du football national.

   "Nous sommes proches d’une qualification historique pour le deuxième tour, ça sera un match difficile et très disputé face à une bonne équipe russe, très disciplinée sur le plan tactique. Nous allons aborder cette rencontre avec la ferme intention de l’emporter et éviter de se contenter de jouer pour le match nul", a affirmé le latéral gauche Djamel Mesbah, qui sera reconduit dans le onze, après une première titularisation face à la Corée du Sud.

   Vahid compte jouer l’offensif

   Même si un seul point suffira au bonheur des Algériens pour figurer parmi les huit meilleurs nations du mondial, il n’en demeure pas moins que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, veut éviter de tomber dans le piège du nul qui pourrait s’avérer fatal face aux coéquipiers de Dmitry Kombarov (Spartak Moscou)  qui vont chercher à gagner à tout prix. "Un nul nous suffit, mais il ne faut pas comprendre que Vahid jouera la prudence. On va jouer notre jeu et essayer de gagner ce match", a-t-il indiqué lors de son point de presse d’après match face aux Coréens.

   Lors de la zone mixte organisée avec la presse mardi au niveau du camp base des Verts à Sorocaba, les joueurs algériens étaient unanimes à affirmer que "ça serait une erreur de se cantonner en défense et jouer pour le match nul face à une équipe capable de créer le danger".

   Soumis à un rythme élevé depuis leur arrivée au Brésil, le 8 juin, les coéquipiers de Rais M’bolhi seront appelés, sous la conduite du staff technique, à bien gérer cette rencontre sur le plan mental et surtout physique, qui semble avoir donné des soucis au coach national.

   Côté effectif, Halilhodzic ne compte pas opérer de changements au sein de sa composante, à une exception près. En effet, le technicien bosnien devrait titulariser Lacen à la place de Djabou, au moment où les autres éléments ayant pris part au match face aux Coréens, ne vont pas bouger.

   De son côté, la Russie qui devra aborder cette rencontre avec un groupe au complet, va tenter de décrocher les trois points de la victoire, elle qui compte un seul point en deux matchs. En somme, si les Verts parviendraient à jouer sur leur véritable valeur, à faire preuve de solidarité et de détermination, ils vont finir par offrir à leurs supporters une belle qualification au prochain tour du mondial, et éventuellement rencontrer la sélection allemande aux huitièmes de finale, pour un remake de la coupe du monde 1982 en Espagne. APS

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!