En directAlgérie

L’Algérie se dote d’un système hyper-sophistiqué pour sécuriser ses frontières et la Sonatrach

Algérie – L’Armée nationale populaire (ANP) est en passe de signer un contrat avec l’Américain Lockheel Martin et Leonardo pour assurer une surveillance aérienne des frontières algériennes et des infrastructures sensibles de la Sonatrach.

Selon Maghreb Confidentiel, dans son édition de ce jeudi, Lockheel Martin “finalise ces jours-ci ses négociations avec Alger pour conclure la vente de cinq grands aérostats de surveillance”.

L’aérostat de surveillance est un concept de ballon captif dédié à la protection, arrimé à haute altitude et bardé de radars et de caméras à ultra-haute définition. “Chacun de ces ballons peut couvrir des milliers de kilomètres carrés ou surveiller plusieurs centaines de kilomètres de frontière”, indique Maghreb Confidentiel.

Les pourparlers pour l’acquisition de ces aérostats ont été engagés depuis 2015. Un contrat évalué par l’Algérie à 375 millions de dollars, que le géant de la défense américain souhaite réviser à la hausse.

Ce programme est baptisé, selon la même source, “Algeria SASA Aerostat”. Il permettra d’équiper le pays des mêmes systèmes que ceux assurant la protection périmétrique des bases américaines en Afghanistan, également déployés à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!