Sports

Algérie-Tanzanie : l’heure de vérité pour Saâdane

  • Les coéquipiers de Bougherra doivent également gagner pour rassurer le public et regagner sa confiance, après une série d’échecs dont la défaite en amical face au Gabon (1-2) le 11 août à Alger. Cette défaite a jeté le doute sur les capacités de Rabah Saâdane à mener l’équipe nationale vers de nouveaux succès en Afrique. L’entraîneur national peine à trouver des solutions en attaque alors que la défense montre à nouveau des signes inquiétants, après les deux buts encaissés contre les Gabonais.
  •  
  • Saâdane continue de s’entêter à titulariser des joueurs qui manquent de temps de jeu dans leurs clubs et à faire confiance à l’attaquant Ghezzal qui n’a pas marqué pour l’équipe nationale depuis le match contre le Rwanda (3-1) en octobre 2009 pour le compte des éliminatoires du Mondial 2010. Le coach national continue également d’ignorer les joueurs locaux et de compter uniquement sur les émigrés.
  •  
  • Très critiqué par la presse, les supporters et de nombreux techniciens algériens depuis plusieurs mois, Saâdane joue presque sa tête lors de la confrontation. Un échec pourrait lui coûter très cher et compromettre les chances de l’équipe nationale de jouer la phase finale de la CAN 2012.
  •  
  • Ennaharonline/ TSA

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!