En direct

Algérie: un cadre français condamné à 3 mois avec sursis pour insulte raciste

 Un cadre français a été condamné mardi à  Alger à 3 mois de prison avec sursis, 150.000 dinars (1.500 euros) de dommages  et intérêts et 50.000 DA d’amende pour avoir traité un employé de "sale arabe",  a indiqué mardi à l’AFP l’avocat de la partie civile.     Ce directeur commercial du bureau de liaison de la société Seita, qui  commercialise des marques de cigarettes françaises, avait, selon la plainte,  traité un employé, Mehdi Hiani, de "sale arabe" en pleine réunion et devant  témoins.    Selon Me Mouenis Lakhdari, "la victime et le parquet vont faire appel, car  la peine est trop clémente par rapport aux réquisitions du parquet".    Le 7 mai, le substitut du tribunal de Bir Mourad Raïs, à Alger, avait  requis un an de prison ferme et 100.000 DA d’amende contre le Français pour  "insulte à caractère raciste".    "Ces propos étaient juste des plaisanteries. Je respecte les musulmans et  encore plus les Algériens", s’était alors défendu le prévenu.    Plusieurs témoins ont affirmé qu’il n’en était pas à sa première insulte  raciste, selon Me Lakhdari.    Le Français n’était pas présent à l’énoncé du jugement car il a été rappelé  par la société mère en France, a indiqué un employé de la Seita à l’AFP.    La plainte avait été déposée en octobre 2012 et Mehdi Hiani, alors en  contrat à durée déterminée, avait été licencié deux jours plus tard. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!