AlgérieEconomie

Zone économique exclusive (ZEE) : Quel impact sur l’économie algérienne

Algérie – Une zone économique exclusive (ZEE) est un espace maritime sur lequel un État côtier exerce des droits souverains en matière d’exploration et d’usage des ressources. C’est ainsi qu’elle est définie par le droit de la mer.

Ainsi, cette délimitation va avoir un impact sur des activités comme la pêche, mais surtout l’exploitation des ressources offshores, notamment le pétrole et le gaz. Cela permettra à l’Algérie de  lancer des forages au large de ses côtes.

Délimitation de la ZEE

Cette zone s’étend à partir de la ligne de base de l’État jusqu’à environ 370 km (200 miles marins) de ses côtes au maximum.

Chaque État côtier peut décider de créer ou non une ZEE. Il peut alors en fixer arbitrairement la largeur. Mais la ZEE ne peut toutefois s’étendre au-delà de ces 370 km.

Lire aussi : Algérie: Bouteflika institue “une zone économique exclusive au large des côtes”

Une dynamique régionale ces deniers mois

Rappelons enfin que l’Algérie n’est pas le seul pays à avoir une telle initiative ces derniers mois. Le gouvernement marocain avait délimité en juillet 2017 sa zone économique exclusive au large de ses côtes. Cette dernière inclue, notamment, dans cette zone au Sud, les côtes du Sahara Occidental occupé.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close