En directAlgérie

Deux détenus algériens «oubliés» au camp de Guantánamo… sans jugement ni inculpation

Algérie-Dans un communiqué publié aujourd’hui mardi, 29 janvier 2019, par la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme, on apprend que deux Algériens sont toujours détenus et oubliés au camp-prison de Guantanamo.

Il s’agit d’Abdelrazak Ali Abdelrahman né le 17 juillet 1970 et Sofiane Barhoumi né le 28 juillet 1970 voués à une détention illimitée à Guantánamo sans aucune inculpation par les américains, ni sans aucun soucis par l’État algériens de leur sort, indique La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme dans le communiqué.

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme appelle le gouvernement des Etats-Unis pour mettre un terme à cette parodie de justice, ainsi mettre fin aux détentions de Guantánamo d’une manière totalement conforme au droit international relatif aux droits humains, et fermer en urgence ce centre de détention.

Ils doivent en outre veiller à ce que des enquêtes approfondies et impartiales soient menées sur toutes les allégations de violations des droits humains, afin de traduire les responsables de ces violations en justice et offrir une réparation aux victimes.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close