AlgérieSociété

Les Algériens dans le top dix des peuples qui maîtrisent mal l’anglais

Algérie – Les Algériens ont toujours du mal avec l’apprentissage de l’anglais. Pour l’année 2019, notre pays s’est classé 90e sur 100, selon English Proficiency Index, EPI, une étude réalisée par EF Education.

Ce n’est pas réellement une nouveauté. Lors des sept dernières années, l’Algérie s’est toujours classée parmi les derniers en la matière. En 2012 par exemple, elle s’est pointée à l’avant dernière place du même classement.

Au niveau continental, les Algériens se sont classés 10e sur les 13 pays couverts par l’étude. A échelle maghrébine, ils n’ont pas quitté leur avant dernière place, juste devant la Libye (la Tunisie 65e, le Maroc 76e).

Plus globalement, Les Pays Bas, la Suède et la Norvège ont trusté les trois premières places. La France, quant à elle, est arrivée à la 31e position.

Tags

Articles en lien

2 Comments

  1. Monsieur Bensaifia bonjour. du moment que vous nous classez les premiers au niveau du maghreb c’est déjà bien. il nous échappe pas que deux secteurs maitrisent l’anglais à 100%, la marine et l’aviation, plus l’enseignement supérieur. par contre, je vous mets dans la confidence, à notre époque nous maitrisions le français mieux que les français eux meme. à l’école ils étaient toujours derrière nous, colonisation oblige. le problème chez nous, c’est que les algériens ne savent plus s’exprimer, et ce, dans toutes les langues. il suffit de regarder les chaines tv « algériennes ». je vais vous faire rire: un jour le téléphone sonne chez moi et je réponds. allo oui ! c’est la famille « mouatène » ? – oui – passez moi melle ( ma fille) – elle est absence, elle travaille – ah bon, donc elle occupe un poste ? – oui – au fait, scrivate oualla mascrivatéche ? – je réponds: qui c’est ces deux personnes, c’est des russes ou des bulgares ? et la correspondante, avec un éclat de rire, non !!! marquate oualla mamarcatéche – alors je lui réponds, donc pour vous scrivate oualla mascrivatéche veulent dire sédjelléte oua illa la ? et c’est à partir de là qu’elle a saisie que, bien au contraire c’était moi qui me moquait d’elle, parce qu’elle ne savait pas s’exprimer dans sa propre langue. des hauts responsables n’arrivent pas à énoncer une phrase dans une meme langue. et pour vous montrer qu’il est fort, il vous parle en arabe et ajoute toujours un mot « français » pas anglais !

  2. Il est faux que les Algériens sont parmi les derniers.
    Pour compléter le post de mouatène : il n’est pas possible de parler anglais plus mal que les Français, qui, comme dit plus haut, ne parlent pas mieux leur langue (la belle) que les Algériens du peuple ne parlent l’arabe dit « classique », qui va aux Algériens aussi bien que le chinois va aux crabes méditerranéens.
    Cet emprunt,ne colle pas à nos accents régionaux (je parle de la langue de la rue, pas celle du coran) : nouridou !! Ce n’est pas algérien, point. J’irais plus loin : quand ils les parlent, les Algériens parlent mieux en anglais et en français qu’en arabe. L’issue ? Quant au berbère … (et toc !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close