Société

Alors que la grève dans l’éducation nationale touche à sa fin : le rattrapage des cours non dispensés inquiète les parents d’élèves

Alors que les enseignants pourraient mettre fin à leur grève entamée il y a un mois, les parents d’élèves s’inquiètent déjà pour le rattrapage des cours non dispensés. « Il ne s’agit pas de rattraper les cours d’une journée ou deux ou même d’une semaine. C’est un grand problème », prévient Khaled Ahmed, président de la Fédération nationale des associations de parents d’élèves.
« Je ne parle pas que des quatre dernières semaines de grève, j’englobe aussi les trois semaines de grève du Cnapest (en octobre) », précise M. Ahmed qui s’oppose à l’organisation de sessions de rattrapage durant les vacances du printemps. « Les heures perdues n’ont pas été rattrapées au cours des vacances d’hiver (après la grève du Cnapest). Il y a eu absence totale des élèves qui étaient fatigués », explique-t-il.
Prolonger l’année scolaire ?
Samedi, la Fédération nationale des parents d’élèves avait recommandé de prolonger l’année scolaire et de reporter la tenue des examens de fin d’année. « Il faut au moins un mois pour récupérer les heures perdues. C’est pour cela qu’il faut prolonger l’année jusqu’au 15 juin et reporter les examens à la fin du même mois », insiste Khaled Ahmed. Le ministre de l’Education nationale avait évoqué la possibilité du report des examens de fin d’année. Mais ce report « n’est pas à l’ordre du jour pour l’instant », affirme Fayçal Haffaf, chargé de communication du ministère. « Dans tous les programmes qui sont conçus, il est prévu la récupération des heures de cours qui n’ont pas été assurés pour des raisons imprévues (catastrophes naturelles par exemple) », explique-t-il. Une commission composée de cadres du ministère travaille, depuis quelques jours, pour évaluer les conséquences de la grève, selon lui. « Les résultats (de ce travail) permettront la mise en place d’un dispositif de rattrapage des cours », ajoute-t-il. Lundi dernier, l’Union nationale du personnel de l’éducation et de la formation (Unpef) avait décidé de geler son mouvement de grève, après des négociations avec la Fonction publique. Le Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Cnapest) tient ce soir son conseil national pour décider de la poursuite ou non de la grève. Le Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapest) poursuit ses négociations avec la Fonction publique, mais les deux syndicats se dirigent à annoncer la fin de la grève et la reprise du travail à partir de dimanche prochain.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *