Sports

Amar Brahmia n'est plus président du CSA-MCA

Amar Brahmia n’est plus le président du CSA-MCA à l’issue de l’assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu mardi soir au siège du club, à Chéraga. Au cours de l’AGEx qui s’est déroulée dans la sérénité, Brahmia a été déchu (en son absence) à l’unanimité par les membres. Ces derniers lui reprochent de ne pas avoir appliqué les résolutions de l’AGEx, tenue à l’hôtel Mouflon d’or le 25 novembre dernier. A cet effet, des figures emblématiques du MCA ainsi que l’ancien président de l’association du MCA et du GSP, Mohamed Djouad, étaient présents. Le quorum a été largement atteint. On enregistre une seule abstention. En présence d’un huissier de justice, les membres, déterminés à dénouer cette crise, se sont mis d’accord pour organiser l’AG élective le 27 février prochain au même lieu. Pour l’heure, les noms des candidats à la succession de Amar Brahmia ne sont pas connus. Dans les milieux du CSA-MCA, on laisse entendre que deux noms circulent pour briguer le poste de la présidence du MCA. Il s’agit de Abdelghani Mebarek (ancien directeur général de l’Ansej) et Mohamed Smaïn (cadre supérieur à la wilaya d’Alger). Nacer Bouiche nous a fait savoir qu’il ne sera pas candidat. En attendant, la commission des candidatures a été installée. Le membre du bureau exécutif du CSA-MCA, Tahar Belkhiri, dira : «Je remercie la sagesse des membres de l’AG qui se sont bien comportés afin que le CSA-du MCA ne soit l’otage de personne.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!