En direct

Ambassadeur d’Irak à Alger : Etat de « trahisons » de politiques et de militaires irakiens

   Intervenant lors d’une conférence de presse tenue au siège de son ambassade à Alger, l’ambassadeur irakien a souligné que "l’assaut mené par ce qui est appelé +l’Etat islamique en Irak et au Levant+ (Daash) est dirigé contre le peuple irakien, toutes confessions et ethnies confondues", avertissant que les événements qui se développent à un rythme très rapide dans certaines villes
de l’Irak "menaceraient d’autres pays si une solution n’est pas trouvée à court terme".

   L’ambassadeur a, par ailleurs, fustigé la manière dont sont appréhendés ces événements par certaines parties qui tentent de leur donner l’image d’"une révolution populaire contre le régime de Nouri El Maliki", affirmant que ce dernier a été "élu démocratiquement et la révolution populaire n’est pas synonyme d’atteinte à la pudeur et d’actes criminels".

   A ce propos, M. Kheirallah a souligné que "la situation humanitaire qui prévaut dans les régions dominées par +Daash+ comme à Tikrit (nord de l’Irak) est dramatique et marquée par les assassinats collectifs, la violence contre les femmes et les profanations des lieux de culte".

   Pour l’ambassadeur irakien, les développements dangereux en cours en Irak "n’auraient pas eu lieu, n’étaient-ce les trahisons de politiques et de militaires qui ont facilité l’infiltration d’éléments terroristes dans un certain nombre de villes irakiennes".

   "Aujourd’hui, le terrorisme ne se manifeste plus sous forme de groupuscules faciles à éliminer, mais s’est transformé en organisation internationale fortement financée et appuyée en matière de renseignement par certains pays", soulignant que "tous les rapports confirment que +Daach+ a occupé Mossoul et fait régner désormais ses propres lois", condamnant les tentatives de certaines chaînes d’information internationales visant à "ménager l’image de cette organisation terroriste et dénaturer la réalité sur le terrain".

   Selon l’ambassadeur irakien, "l’organisation +Daach+ tente de semer la discorde au sein du peuple irakien, comme l’atteste son intention au début des événements d’occuper la ville de Samarra, plus grande ville du Gouvernorat de Salaheddine, qui abrite deux importants mausolées sunnites et qui a été sauvée grâce à l’intervention de l’armée".

   Avant de conclure, le diplomate irakien a exprimé "le besoin pressant de l’Irak en soutien logistique aérien pour pouvoir poursuivre les groupes terroristes", soulignant que son pays avait "sollicité l’intervention de l’aviation des Etats unis dans les régions occupées par les éléments de +Daash+ en excluant l’entrée de forces américaines sur le territoire irakien". APS

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!