En directAlgérie

Amir Boukhors condamné à 5 ans de prison, nouvelle notice rouge émise

Algérie – Il avait déjà été condamné en début d’année par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) à trois ans de prison ferme pour chantage et extorsion de fonds. Amir Boukhors, administrateur de la page Facebook Amir DZ, a été condamné aujourd’hui par le tribunal de Bir Mourad Raïs a une peine de 5 ans de prison ferme assortis d’une amende de 500 000 DA, a-t-on appris de source judiciaire.

Le tribunal de Bir Mourad Raïs a également ordonné d’émettre un mandat d’arrêt international (notice rouge) à l’encontre d’Amir Boukhors, ce dernier étant établi en France. Dans cette nouvelle affaire, Amir DZ est poursuivi pour avoir publier sur sa page Facebook les données personnelles d’Anis Rahmani, PDG du Groupe Ennahar, notamment ses adresses de résidence.

Il a obtenu ces informations personnelles par le biais d’un chef de service état civil. Ce dernier a d’ailleurs été condamné, dans le même procès, à deux ans de prison ferme et une amende de 200 000 DA.

Amir Boukhors est ainsi ciblé par au moins trois bulletins de recherche internationaux, dont deux sont émis par les tribunaux de Sidi M’hamed et Bir Mourad Raïs. Ce dimanche, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tayeb Louh, signe avec son homologue française, Nicole Belloubet, une nouvelle convention d’extradition entre l’Algérie et la France. Cette convention permettra-t-elle d’extrader Amir Boukhors, actuellement en situation irrégulière en France ?

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close