Monde

Angola : 82 enfants morts de la rage à Luanda

  •    Depuis novembre, l’hôpital a accueilli 83 enfants malades de la rage et 82 sont morts, a indiqué à l’AFP le docteur Luis Bernardino. Un précédant bilan faisait état de 69 morts.
  •  
  •    De plus, le rythme des admissions s’est accéléré, avec 13 décès la semaine dernière et 10 la semaine précédente. Près d’un tiers des décès se sont produits au cours des deux dernières semaines, selon la même source.
  •  
  •    "En 30 ans de service, je n’ai jamais vu autant de cas. Nous devons faire beaucoup plus contre la circulation des chiens dans la ville", a estimé le Dr Bernardino.
  •  
  •    "Il est important de tirer des leçons de cette épidémie. Nous devons réorganiser les services vétérinaires pour mieux surveiller la maladie et les animaux", a-t-il ajouté.
  •  
  •    Les victimes, âgées de 3 à 10 ans, vivent dans les bidonvilles insalubres et surpeuplés des alentours de cette capitale de cinq millions d’habitants, où les chiens errants sont extrêmement nombreux.
  •  
  •    Des décès ont également été rapportés dans les différentes provinces du pays, mais aucun décompte global n’a été réalisé par le gouvernement, qui a toutefois lancé une campagne nationale de vaccination et d’information.
  •  
  •    En janvier, les autorités de Luanda ont vacciné plus de 100.000 animaux et ramassé des dizaines de chats et de chiens errants.
  •  
  •    La rage est transmise par les morsures ou griffures d’animaux sauvages infectés. Cette maladie, curable si elle est traitée à temps, se manifeste par des spasmes, des phobies et une paralysie.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *