En directAlgérie

Anis Rahmani dénonce une tentative d’impliquer Ennahar dans une campagne contre Rebrab

Algérie – Issad Rebrab, patron du groupe agroalimentaire le plus important du pays Cevital, subit depuis quelques jours des attaques synchronisées et organisées. Il est, entre autres, accusé par des adeptes de la théorie du complot de financer le MAK (Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie).

Dans un article publié ce dimanche par le média électronique Maghreb Emergent, Ennahar est citée (à tort) dans ce “lynchage médiatique”, ce qui a suscité une vive réaction du patron de ce groupe médiatique.

“Je défie @ElkadiIhsane et son site @maghrebemergent de fournir la moindre preuve de l’adhésion d’#Ennahar à ce “lynchage médiatique” contre la personne d’Issad Rebrab”, écrit Anis Rahmani, PDG du Groupe Ennahar, dans un tweet.

Tout en publiant des captures de l’article de Maghreb Emergent, Anis Rahmani affirme qu'”outre un malentendu survenu il y a plus de 2 ans, nous n’avons aucun problème avec la famille @IssadRebrab que nous respectons.”

“Je regrette cette tentative d’impliquer #Ennahar dans un lynchage condamnable”, conclut-il.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!