AlgérieSociété

Anniversaire de la mort de Kamel Messaoudi : il y a 20 ans « echemaâ » s’est éteinte à jamais…

Algérie – Il y a exactement vingt ans le célèbre et modeste chanteur Kamel Messaoudi nous a quitté à jamais. Une magnifique voix s’est éteinte subitement le 10 décembre 1998.

Il était sans aucun doute parmi les plus grands chanteurs de chaâbi avec sa voix posée et pathétique qui l’a fait vite remarquer, d’abord par les admirateurs de son quartier populaire d’Alger. Kamel Messaoudi, apportait sa propre touche à ses chansons, ce qui a donné un style musical propre à lui. Tout en s’inspirant d’artistes de génie tout comme Dahmane El Harrachi, Cheikh El Hasnaoui, Matoub Lounès et Slimane Azem et bien d’autres artistes et musiciens algériens .

Le regretté chanteur nous a quitté à jamais en laissant derrière lui des chansons immortelles qu’on écoute sans s’en rassasier, à l’instar de « Echemâa », « Ghedara », « Fat Eli Fat », « Samhini », « Ya Hesra alik ya denya », « Ya dzayer Rah Tab El kelb » et bien d’autres chansons célèbres,

Une bougie s’est éteinte dans le ciel artistique algérien…

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close