Economie

ANSEJ : L’effacement des dettes des entreprises surendettées n’est pas à l’ordre du jour

Algérie – Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la sécurité sociale Mourad Zemali, a indiqué lundi à Boumerdès que “l’effacement de la dette des jeunes entrepreneurs”, qui ont bénéficié du soutien de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) pour créer des micro-entreprises, “n’est pas à l’ordre du jour”.

« Je le dis clairement, l’effacement de cette dette n’est pas à l’ordre du jour, car c’est une opération contraire à l’esprit de l’entrepreneuriat, d’autant plus que nous voulons former une génération responsable, ayant cet esprit. », a déclaré le ministre, dans une déclaration à la presse en marge d’une visite de travail dans la wilaya de Boumerdès.

Les jeunes promoteurs peuvent rencontrer des difficultés lors de leurs premières expériences en matière d’entrepreneuriat, chose qui se passe dans tous les pays du monde, a insisté le ministre, soulignant “qu’il n’est pas raisonnable d’effacer les dettes de toutes les entreprises qui ont échoué ou qui se trouvent surendettées”.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!