AlgérieSociété

Ansej : Un nouveau mécanisme en contrepartie des exonérations fiscales

 Algérie – De nouveaux avantages sont  accordés aux jeunes promoteurs par  l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej)  qui vient de  lancer un nouveau dispositif  qui permet l' »auto-financement » de leur projets en contrepartie  » des exonérations fiscales.

Ce déclaration a été faite ce mercredi 25 juillet 2018, par la directrice générale de l’ Ansej, Samira Djaider lors de son passage à l’ émission « café et journal » à Ennahar TV.

l’Hôte d’Ennahar indique  que les promoteurs concernés par ce nouveau mécanisme auront les mêmes avantages que les autres bénéficiaires qui ont déjà monté leurs projets dans le cadre de ce dispositif d’insertion à l’emploi de jeunes  (Ansej).

Cette mesure concerne tous les projets financés au niveau de  l’Ansej, a t-elle encore expliqué  .Avant de mentionner que cette nouvelle mesure a été lancée en faveur des nouveaux demandeurs de crédit prétextant que 60 % des promoteurs ont demandé des crédits ne dépassant pas les 5 000000 dinars .

Rappelons que depuis la mise en place du dispositif ANSEJ, en 1996, plus de 372.000 micro-entreprises ont été créées avec un taux de mortalité de 10%.

Pas moins de 400 bénéficiaires du dispositif de ANSEJ ont demandé le rééchelonnement de leurs dettes au cours de l’année 2017.Ces bénéficiaires du dispositif Ansej ont contracté leurs crédits avant l’année 2011, avait précisé la même responsable

 

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close